En république Centrafricaine.

jeudi 13 mars 2014
par  Agnès

« La sécurité est la priorité. Le déplacement des populations sous la protection de la communauté internationale est une possibilité, l’une des possibilités envisagées. »

[...] Toute opération doit être menée en coordination totale avec les autorités nationales et expliquée en détails, et il serait « très dangereux, pour l’avenir du pays, d’avoir tous les musulmans dans une partie du pays et une partition de facto », car cela reviendrait à « semer les graines d’une confrontation future ».

Le départ de la plupart des commerçants musulmans et des éleveurs de bétail de l’ouest de la RCA a déjà de graves répercussions économiques : la viande et les autres produits se font rares sur les marchés et certains craignent une nouvelle détérioration des approvisionnements.
A lire ci-joint.
Evacuation en république centrafricaine.


Documents joints

PDF - 336.8 ko