Pour une mobilisation du vivre ensemble.

dimanche 20 avril 2014
par  Agnès

Dans son histoire, la France a su faire la preuve de sa capacité à accueillir l’étranger. Aujourd’hui encore, sur le terrain, les actions de solidarité sont nombreuses. Mais les "forces" et les exigences éthiques sont étouffées par des discours et des pratiques entretenant un climat de méfiance et de peurs. Le contexte d’insécurité économique favorise la perte de repères sur laquelle se greffent des expressions d’exclusion, de racisme, d’antisémitisme. Comme toujours dans l’histoire, la figure de « l’étranger indésirable » sert de bouc émissaire.


Documents joints

Vivre ensemble.