L’Afrique du Sud autorise les chefs traditionnels à réclamer des terres.

samedi 30 août 2014
par  Agnès

BABANANGO/JOHANNESBOURG, 25 août 2014 (IRIN) - Depuis longtemps, le rythme de la réforme agraire en Afrique du Sud est critiqué pour sa lenteur.
Or les experts, ainsi que les Sud-Africains noirs qui attendent la restitution de terres, ont peur que la décision récente de relancer le processus de revendication territoriale fasse plus que retarder davantage les réclamations en attente d’être étudiées. Ils
craignent qu’elle ne réduise aussi à néant les timides progrès réalisés dans la restitution de terres aux personnes dépossédées par les politiques du temps de l’apartheid.

Lire l’article en ligne
<http://www.irinnews.org/fr/reportfr...>