La méfiance envers les gouvernements favorise la propagation d’Ebola.

samedi 6 septembre 2014
par  M.C.

NAIROBI, 4 septembre 2014 (IRIN) - Au Liberia, des décennies de
corruption, une méfiance envers les gouvernements profondément ancrée
et la médiocrité des services publics ont accéléré la propagation du
virus Ebola. Selon les groupes de la société civile et les analystes,
des efforts bien plus grands doivent être fournis pour combler le
manque de communication entre le gouvernement et les citoyens.
Lire l’article en ligne
<http://www.irinnews.org/fr/reportfr...>